Catégorie:

healthy

5 coupe-faim naturel pour mettre fin aux grignotages

Par

Il sont essentiels lors d’un régime, d’une perte de graisse et pour votre santé : les conseils et détails sur ces puissants aliments coupe faim.

1. L’eau

0 kcal pour 100 cl, 1 litre, 100 litres.

Elle remplit l’estomac. Notre corps en est constitué à plus de 65%. Il faut en boire entre 1,5 et 2 litres par jour.

Petit truc : Disposez des bouteilles d’eau un peu partout : dans votre voiture, votre salon, votre chambre à coucher, dans la cuisine, au travail…

2. Le thé vert 

0 kcal pour 100cl, une tasse, un litre…

Il est riche en antioxydants et protège donc du cancer, des maladies cardio-vasculaires, de l’hypertension….

Il vous aidera à maintenir votre poids idéal à condition qu’il soit consommé sans lait, ni sucre !

 

3. Les légumes : carottes, tomates cerise, céleri, concombre, radis

12 kcal dans 100 gr de concombre / 16 kcal pour 100 gr de céleri / 17 kcal dans 100 gr de radis / 20 kcal pour 100 gr de tomates cerises / 30 kcal pour 100 gr de carotte.

A consommer à volonté pour grignoter et pour accompagner vos repas. C’est excellent pour la santé, pauvre en calories et très bon pour le transit intestinal. A grignoter sans sauce cocktail ou avec du yaourt nature accompagné d’épices. N’hésitez pas à en proposer sur des plateaux en apéritif lorsque vous recevez des invités.

4. Les fruits

36 kcal pour 100 grammes de fraise / 40 kcal pour 100 grammes de pamplemousse / 50kcal pour 100 grammes d’ananas / 53 kcal pour 100 gr de kiwi / 69 kcal pour 100 grammes de raisin blanc / 70 kcal pour 100 grammes de pomme / 90 kcal pour 100 gr de banane.

La pomme en particulier … Vous connaissez le dicton : « une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours » ? Elle rassasie car elle est riche en fibres. Elle diminue le risque de maladies cardiovasculaires car elle est riche en antioxydants. Elle contient de la pectine : c’est un gélifiant ; au contact de l’eau, elle se transforme en une sorte de gel qui emprisonne les graisses et facilite leur absorption. Cela stabilise le taux de cholestérol.

Elle est riche en eau (près de 85%).

 

5. Les bâtonnets de surimi

124kcal pour 100 grammes.

Ils ont un excellent rôle de coupe-faim car ils sont riches en protéines. Ils sont très peu caloriques. En japonais, « surimi » signifie « poisson haché », il s’agit de bâtonnets composés de chair de poisson, de blanc d’œuf, d’huile, de sel… Vérifiez les propriétés nutritionnelles du produit avant de l’acheter car certaines marques y ajoutent beaucoup de sel et d’amidon… A consommer donc avec modération et lui préférer le poisson.

 

Recette : notre mousse au chocolat sans beurre ni sucre, encore meilleure !

Par

La mousse au chocolat compte parmi les desserts favoris des Français. Elle se végétalise admirablement, libérant mieux encore les arômes du cacao. Voici donc une mousse au chocolat sans blancs, ni jaunes d’œuf ni même de beurre pour notre plus grand plaisir !

Mousseuse, légère et parfumée, cette mousse flattera les papilles, terminant le repas en beauté avec votre programme Miniweight.

LES INGREDIENTS

  • 2 avocats mûrs
  • 65 g de lait d’amandes sans sucre
  • 85 g de miel
  • 30 g de cacao non sucré en poudre
  • 45 g de chocolat noir
  • 1,5 c. à café d’extrait de vanille liquide

 

 

COMMENT FAIRE ?

  • Cassez le chocolat en morceaux et faites-le fondre au bain-marie ou au micro-ondes.
  • Pelez et dénoyautez les avocats, puis mixez leur chair avec le chocolat fondu, le miel, le cacao en poudre et la vanille.
  • Placez dans des ramequins et placez 4 h au réfrigérateur.
  • Parsemez d’amandes effilées avant de servir et savourez votre mousse légère.

 

 

 

Astuces légèreté : la quiche sans pâte !

Par

Ne vous privez pas d’une quiche et concoctez-vous cette délicieuse recette de quiche sans pâte légère. L’avantage : pas besoin d’une pâte à tarte et c’est mieux pour la ligne.

Pour 4 à 6 personnes :
– 400g de légumes variés cuits à la vapeur et coupés en morceaux (ici brocolis et petits pois)
– 3 oeufs
– 100 g farine
– 1/2 litre de lait
– 100 g lardons
– 100 g gruyère râpé

1- Faire rissoler les lardons dans une poêle bien chaude.
2- Battre les oeufs avec la farine et ajouter progressivement le lait. Saler et poivrer.
3- Mélanger dans cette préparation les lardons et le fromage.
4- Ajouter enfin les légumes et verser dans un moule en silicone.
5- Faire cuire 40 minutes dans le four préchauffé à 220°C

 

Bons gras, mauvais gras, faites le tri avec Miniweight

Par

En matière de nutrition, il y a de quoi se sentir un peu perdu avec tous les types de gras qui sont essentiels à notre corps. C’est pour cette raison que Miniweight vous aide à faire le point sur un aspect important de notre alimentation : les matières grasses. 

Les graisses ont donc la réputation imméritée d’être un aliment mauvais pour la santé et à éviter pendant un régime pour maigrir. Cela est vrai en partie seulement. Les graisses saturées sont les mauvaises graisses pour la santé, et peuvent boucher les artères, provoquant des maladies cardiaques.

Si vous souhaitez éliminer la graisse de votre corps, il faut d’abord commencer par identifier les produits riches en graisses saturées. Certains de ces produits vont vous sembler évidents pour maigrir et affiner votre silhouette, d’autres beaucoup moins!

Voici donc Les 4 types de graisses alimentaires  :

Les saturées : à consommer sans excès

L’idéal, c’est de les consommer sous leur forme naturelle : le beurre, c’est mieux sur une tartine que caché dans un cookie de supermarché. On les trouve dans les produits d’origine animale : produits laitiers, œufs et la viande rouge. Les huiles de palme et de noix de coco sont les seules huiles végétales qui renferment des graisses saturées. Mieux vaut préférer les huiles mono-insaturées.

Les insaturées : à privilégier

Ce sont les graisses valorisées dans le fameux régime méditerranéen ou crétois. On les trouve principalement dans les végétaux : l’huile d’olive et l’avocat pour les mono-insaturés et concernant les poly-instaurés, vous les trouverez dans les huiles végétales (tournesol par exemple), dans les poissons gras ( saumon, truite, sardine…), dans le tofu, dans les fruits oléagineux (noix, amande…) et les graines tel que le lin, chanvre, chia…

 

 

Les graisses oxydées : à éviter

Pour faire simple, disons les graisses trop cuites. Le risque ? Si certaines graisses sont exposées à la chaleur, à la lumière ou à l’air libre, elles s’oxydent et deviennent néfastes pour la santé. C’est la raison pour laquelle les huiles végétales ne doivent jamais être surchauffées.

Les graisses trans : à fuir au maximum !

Ce sont les plus nocives ! Elles résultent de la transformation industrielle d’huiles végétales pour les rendre plus stables et solides par l’ajout d’hydrogène. Le problème : ces graisses transformées, notre corps ne les reconnaît pas et n’arrive pas à les éliminer. Leur consommation (même limitée) est associée à un risque accru de maladie cardio-vasculaires et de cancers.

Mais où se cachent-elles ? Et bien dans les pains, viennoiseries, quiches, pizza d’origine industrielle, biscuits sucrés ou salés, chips, margarines hydrogénées… Si les étiquettes sont évasives et indiquent « matière grasse », « huile végétale », « matière grasse partiellement hydrogénée » ou « huile partiellement hydrogénée », fuyez ces produits.

 

Connaissez-vous l’Ascophyllum, une algue vraiment efficace contre les graisses ?

Par

De couleur vert, l’Ascophyllum prend ses origines sur les côtes de l’Atlantique nord et joue un rôle d’inhibiteur sur les enzymes responsables de l’absorption des graisses, ce qui en fait un allié de poids pour une cure d’amincissement.

 

En cas d’excès, l’Ascophyllum est particulièrement recommandé. L’algue agit au niveau intestinal pour pallier à l’apport supplémentaire de graisse. Deux gélules Miniweight par jour suffisent pour une cure d’amincissement à titre d’exemple.

Plus scientifiquement, l’extrait d’ascophyllum est riche en phlorotanins. Ces composés actifs favorisent l’inhibition des lipases pancréatiques, ce qui contribue à réduire l’assimilation des lipides par l’intestin.

Les algues brunes et tout particulièrement l’Ascophyllum contenu dans les comprimés Miniweight regorge naturellement de minéraux biodisponibles d’origine marine (Magnésium, Potassium, Calcium …) ainsi que d’oligo-éléments parfaitement assimilables (Cuivre, Fer, Sélénium, Zinc …).

Leur richesse en Vitamines B, E et en antioxydant (bêta-carotène) est remarquable. Les nombreux polyphénols sont à l’origine de leur action amincissante.

Au delà de leur rôle clé dans la perte de poids, les algues ont également des vertus sur le système digestif, contribuant à à un meilleur transit intestinal et à un plus faible taux de cholestérol comme nombre d’algues de mer. C’est pourquoi nous avons choisi cet algue dans les comprimes Miniweight.

Comment choisir son thé détox ?

Par

Les thés détox ne sont pas en réalité, dans la majorité des cas, uniquement des thés mais bien des infusions de plusieurs plantes (dont des thés), qui trouvent leurs origines dans la médecine traditionnelle chinoise ou médecine dite naturelle.

Devant la profusion de centaines de références, comment choisir le meilleur thé minceur ?

Les thés détox se consomment au quotidien ou en cure de 15 ou 30 jours. Ils sont absolument parfaits pour débarrasser votre corps de toutes les toxines et pour assainir votre organisme après les fêtes, avant l’été… ou quand vous voudrez !

Il est bien sur important de regarder précisément la composition. Notre thé détox Miniweight  contient des queues de cerise qui ont des propriétés diurétiques qui sont dues aux flavonoïdes (molécules aux propriétés anti-oxydantes) et aux sels de potassium qu’elles contiennent ; ce sont des éléments qui stimulent l’élimination, qu’elle soit d’ordre urinaire ou digestif, afin de nettoyer l’organisme de tous ces déchets et toxines. L’action diurétique est sûre et sans aucun effet indésirable, très utile lors des régimes minceur.

De plus, il contient aussi de l’hibiscus qui est un antiseptique urinaire et un diurétique.  Il agit contre l’hypertension, le cholestérol, la fièvre et les douleurs d’estomac. Que demandez de plus ?

Quant au thé vert contenu dans le thé détox Miniweight, ses bienfaits sur la santé sont reconnus depuis bien longtemps par la médecine traditionnelle chinoise et ont été mis en évidence par différentes études scientifiques.

Notre Thé Détox Miniweight a été conçu pour vous aider à drainer & détoxifier rapidement votre corps afin que vous puissiez retrouver un ventre plat… En plus, vous allez adorer son goût unique.

Le sushi plus calorique que le Big Mac ?

Par

Vous raffolez des sushis et vous souhaitez perdre du poids ? Un article récent nous explique que le sushi serait plus calorique que le hamburger. Est-ce vrai ?

Sans même chercher à comprendre cette affirmation, certaines personnes ont systématiquement arrêté de consommer ce repas japonais alors faisons la lumière sur tout cela.

Une diététicienne crée la polémique sur l’apport calorique des sushis

Ce que l’on prenait comme un repas diététique facile à digérer aurait des conséquences sur notre santé selon une diététicienne. Dans l’un de ces articles, « la Dépêche » relaie l’information selon laquelle le sushi serait plus calorique qu’un hamburger.

En effet, le Dr Rachel Beller affirme qu’ « un sushi contient entre 290 et 350 calories et représente l’équivalent de 3 à 4 tranches de pain. »

Un repas chez le japonais apporte donc ,pour les moins gourmandes, à votre organisme entre 800 et 1000 calories. À côté de ça, un sandwich de McDonald’s contient environ 540 calories.

Pourquoi le Dr Rachel Beller conteste les bienfaits du sushi ?

Le Dr Beller explique que le sushi contient peu de poisson (chair de poisson) en réalité. Il est aussi riche en glucides, contenu dans l’avocat et le riz. De même, la sauce dans laquelle on trempe les sushis est souvent trop sucrée ou trop salée.

Sur le plan sanitaire, il est recommandé de consommer une portion d’environ 140 g de poisson, alors que le sushi en contient en moyenne 5 g.

 Le sushi est meilleur pour la santé que le hamburger

Mais au final ce qui compte, c’est l’apport nutritionnel des aliments et non le nombre de calorie et c’est dire que le sushi est riche en protéine, glucides, oméga 3 et fibres, mais pauvre en graisse. Il prévient les maladies cardiovasculaires et renforce la condition mentale et physique. Par contre, le hamburger est bourré de mauvais cholestérol et de glucides.

Donc, le sushi reste moins gras que le Big Mac. Cependant, il faut faire attention à la quantité que vous consommez.

Voici ce que vous ignorez sur la pomme !

Par

Fruit santé incontesté, la pomme devrait être dégustée à chaque repas. Goûteuse, juteuse, croquante, elle apporte à la fois plaisir et bienfaits sans engendrer de prise de poids. Revue de détails d’une gourmandise à consommer sans modération.

 

Qualités nutritionnelles de la pomme

Fruit ami de notre santé, la pomme est peu calorique puisqu’elle n’apporte, pour 100 g de fruit, que 52 kCal.

Elle est aussi très intéressante sur le plan nutritionnel car elle contient : de nombreuses vitamines, des minéraux et oligo-éléments, et est riche en nutriments. Voici un récapitulatif de ce que la pomme apporte à notre organisme :

  • Des vitamines et assimilés dont une grande partie se trouve dans la peau de la pomme : vitamine A, provitamine A, vitamines B1, B2, B3, B5, B6, C, E, K, caroténoïdes, lutéine, folates, quercétine, zéaxanthine.
  • Des acides aminés.
  • Des Oligo-éléments et minéraux : manganèse, cuivre, zinc, fer, magnésium, sodium, calcium, phosphore, potassium (une quantité non négligeable avec 107 mg/100 g de pomme).
  • Des stérols végétaux.
  • Des glucides et des lipides.
  • Des fibres, notamment de la pectine.

Bon à savoir : la pomme devrait toujours être consommée avec sa peau car celle-ci contient un nutriment semi-essentiel très important pour l’organisme (la quercétine) alors que la chair de la pomme en est dépourvue. Il est conseillé de laver une pomme à l’eau claire et tiède puis de la sécher. Cela aura pour effet de débarrasser la peau du fruit de traces de pollution et/ou de produits traitants.

 

Pomme : quel impact sur l’organisme ?

La pomme peut être consommée au quotidien sans aucune arrière-pensée. Considérée comme la reine du verger, elle est une source de bienfaits pour la santé.

Les vertus de ce fruit croquant, à consommer cru ou cuit, sont les suivantes :

  • réhydratante ;
  • antioxydante ;
  • énergétique ;
  • réductrice du taux de LDL (mauvais cholestérol) ;
  • régulatrice du transit intestinal.

Bon à savoir : la pomme est un allié minceur à insérer dans les régimes alimentaires. C’est un excellent coupe-faim. Elle est aussi délicieuse crue, en en-cas à croquer ou insérée dans une salade, que cuite pour accompagner boudin noir, viande et poisson ou en compote. Elle se marie à merveille avec la cannelle.

Pectine de pomme : qu’est-ce que c’est ?

La peau et les pépins de pomme sont riches en pectine, un gélifiant végétal :

  • il maintient la structure cellulaire de la pomme et stocke une grande quantité d’eau ;
  • la pectine présente un intérêt culinaire indiscutable car, mêlée au sucre et à l’acidité des fruits, elle permet de réussir les gelées de fruits, les confitures.

La pectine présente également un intérêt médical :

  • Elle est capable d’absorber de nombreux métaux lourds : on dit que ses propriétés sont entérosorbantes. Ainsi, elle aide l’organisme à se débarrasser de métaux lourds mais aussi de radionucléides (des atomes radioactifs).
  • Elle gonfle dans l’estomac, favorisant l’effet de satiété. En effet, elle forme une sorte de gel lorsqu’elle est au contact de l’eau. C’est ce qui explique que la pomme est un coupe-faim aussi efficace que naturel.

Bon à savoir : les personnes souhaitant suivre un régime amincissant peuvent prendre conseil auprès d’un nutritionniste ou d’un diététicien. Elles apprendront, auprès de ces professionnels, l’importance de consommer des légumes et des fruits – et donc des pommes – pour rester en bonne santé et se protéger des risques de surpoids, voire d’obésité.

Stop ! L’eau gazeuse fait grossir, c’est enfin prouvé !

Par

Vous trouvez l’eau plate trop fade et êtes passé à l’eau gazeuse ? Ce n’est peut-être pas une bonne idée comme vous pouvez le penser !

Bien qu’elle n’apporte aucune calorie, comment l’eau gazeuse peut-elle nous faire grossir ? Et c’est une étude de la Birzeit University en Palestine qui nous démontre cela.

Le test a été fait sur des rats puis sur un échantillon de personnes et il a été noté une augmentation de l’appétit dans les deux cas et donc de poids. C’est le dioxyde de carbone qui serait en cause en activant la ghréline, l’hormone de l’appétit.

De plus l’eau gazeuse, comme les autres boissons contenant des gaz, fait gonfler le ventre. Ceci peut mener à une silhouette pas forcément souhaitée à cause des gonflements, et à des flatulences désagréables.

Mais si jamais vous ne pouvez pas vous en passer, optez pour une eau gazeuse sans sel ou une eau gazeuse la moins salée possible, afin d’éviter la rétention d’eau qui crée le fameux effet yoyo sur le long terme. Les eaux gazeuses à privilégier sont la Salvetat, le Perrier et le San Pellegrino, et les eaux gazeuses à éviter sont la Vichy Celestin, la St Yorre et l’Arvie.